Le bol chantant tibétain est un instrument qui a été utilisé pendant des millénaires comme outil domestique (décor) et dans des rituels chamaniques (bouddhistes). Généralement, il est réalisé au Népal. Les sons et vibrations qu’il émet par frottement et pression subtile du maillet sur le côté extérieur du bol, participent à traiter et guérir certains maux du corps et de l’esprit, pour ensuite assurer le bien-être mental et physique. Mais en dépit de leur effet bénéfique pour le corps et l’esprit, il s’agit d’un véritable outil attrayant. 

L’histoire du bol chantant tibétain

Le bol chantant tibétain est issu de la région himalayenne il y a des milliers d’années de cela. Servant d’instrument curatif pour le bien-être moral et physique, le bol s’utilisait également dans les rituels de prière en Chine et au Népal. Le bol était aussi préconisé par les femmes enceintes car il favorisait l’apport en minéraux de ces dernières. Ainsi, utiliser le bol chantant tibétain devient alors une véritable culture népalaise. Aujourd’hui, la fabrication de cet objet se fait principalement dans la région du Népal, mais aussi en Inde du Nord. 

La fabrication du bol tibétain

Vous pouvez voir qu’il existe une grande variété de bols tibétains à travers de nombreuses tailles, designs et compositions. A l’époque, la fabrication du bol était faite à la main. Le travail consistait à travailler l’alliage des métaux en procédant par la fusion de ces derniers jusqu’au martelage ou au modelage des bols, selon la forme souhaitée. Généralement les bols tibétains sont de formes sphériques. Pour assurer la qualité de résonance des métaux, la sélection des matières premières est très importante. Vous disposez d’un alliage d’étain et de laiton, que vous combinerez avec du cuivre et du zinc, ainsi que du fer, de l’argent et de l’or à faible quantité. Au niveau des ornements, vous pouvez voir des bols tibétains recouverts de mandalas, de yantras ou encore de prières sacrées écrites en pali ou en sanskrit.  

Le son dégagé par le bol tibétain

La particularité de ses bols chantants tibétains est qu’ils ont plusieurs fréquences sonores aux effets puissants. Rien qu’en tapant sur une partie du bol, vous pouvez alors entendre la sonorité de plusieurs notes (4 notes environ). Ces notes sont suivies de rythmes harmoniques. La frappe du bol se fait quant à lui par l’utilisation de maillet en bois. Dans certains cas, le maillet peut être recouvert de velours et la longueur de sa manche peut varier selon l’usage et l’effet sonore souhaité.  Pour pouvoir obtenir des sons spécifiques, les techniques de frappe peuvent être à la fois simples ou particulière. Une frappe particulière par exemple consiste à tourner le maillet autour de la face extérieur du bol. Cela permet d’entendre un son continu. 

L’usage du bol 

Si vous décidez de jouer au bol tibétain, vous devez tout d’abord définir ce que vous recherchez à obtenir comme résultat. Voudriez-vous l’utiliser pour une pratique de méditation ? Vous pouvez jouer de votre bol en étant en position assise ou allongée. Vous pouvez placer votre bol sur le corps ou sur la tête selon votre convenance. Pour optimiser votre expérience, il est indispensable de vous situer dans un endroit calme qui pourra favoriser votre connexion avec le bol.